Résultats de 2 études

Chargée de Cours à l’Ecole d’Orthophonie, j’ai initié deux mémoires de recherche sur la lecture avec des étudiantes de 4èmeAnnée.

1/ En 2005, Emilie Bernard a comparé deux CP, l’un avec la méthode « Abracadalire » mixte, l’autre avec une méthode synthétique-phonétique « je lis avec léo et Léa »

- Pour éliminer les différences interindividus, elle a apparié les enfants en fonction de tests passés au début du CP, donc en tenant compte des résultats aux épreuves de langage oral, mémoire et perception et des facteurs socio-culturels (fratrie, milieu socio professionnel…) comme dans la plupart des études scientifiques.

- Dans chaque classe, on a détecté :

3 enfants ayant un bon pronostic d’apprentissage

5 enfants ayant un pronostic moyen

2 enfants avec un mauvais pronostic.

- A la fin Mai :

Dans la classe « Abracadalire », 2 enfants seulement lisaient bien, comprenaient bien, 6 enfants étaient en difficulté, 2 étaient très faibles

Dans la classe « Léo / Léa », on notait 7 bons lecteurs et 3 lecteurs exacts mais lents, avec une bonne compréhension.

Dans l’épreuve de lecture de texte, on obtenait les résultats suivants :

13 fautes dans la classe « Léo / Léa », contre 127 dans la classe « Abracadalire »

1 seul élève sans aucune erreur dans la classe « Abracadalire » et 5 élèves sans aucune erreur dans la classe « Léo / Léa ».

2/ En 2006, Lorette Houvenaeghel a porté ses recherches sur la lecture à la fin du CE1. Elle a comparé 53 élèves de CE1 : les 2 classes d’Emilie Bernard en 2005 mixte M1 et synthétique S1 + 2 classes M2 et S2 dans la région de Lille.

L’analyse des résultats montre que les méthodes mixtes ont de moins bons résultats en fin de CE1 que les méthodes synthétiques phonémiques.

Au seuil de risque de 1% on peut affirmer que les résultats des élèves des classes S ont une nette supériorité par rapport à ceux des classes M.

Voici l’essentiel des résultats :

> La lecture :

- Identification de mots écrits : pas de différence de performances entre les 2 groupes

- Lecture de logatomes : 63% des S sont au dessus de la Moyenne, contre 25% dans les classes M et 39% des S ont la note maximale 8/8.

+ 78% des S ont lu la liste en 17 secondes, et seulement 50% des M.

- Lecture de mots : lecture de 100 mots en 2 minutes

Vitesse de lecture : 54% des élèves S ont fini la lecture avant la fin des 2 minutes, 30% seulement dans les classes M.

Au niveau de l’exactitude, la différence de niveau est très importante.

66% des élèves S ont un score supérieur à la moyenne contre 35% des élèves des classes M.

- Lecture de texte :

87% des S ont un score au dessus de la moyenne mais seulement 60% des M.

De même 15% des élèves M sont au dessous du seuil pathologique contre 6% en classe S.

On ne trouve pas d’écart notable au niveau du QCM de compréhension mais c’est à considérer avec précaution. Les moyennes sont sensiblement égales mais les écarts entre le meilleur est le moins bon est plus important chez les M que chez les S.

> L'orthographe : la différence de niveau est beaucoup plus marquée au niveau de l’orthographe.

- Transcription de syllabes : 75% des élèves M ont une note supérieure à la moyenne et 15% ont une note pathologique alors que 93% des élèves S ont une note supérieure à la moyen-ne et aucun n’a de note pathologique.

- Closure de mots avec 2 critères (mots à insérer dans un texte à trous) : les résultats sont nets.

1/ lexique : 51% des S ont une note supérieure à la moyenne contre 10% des M.

2/ phonologie : 72% des S ont la note maximale, seulement 30% des M.

- Texte à compléter (phonologie/lexique/grammaire) résultat total : 87% des élèves S ont des notes au dessus de la moyenne contre 25% dans les classes M.

L’écart est vraiment très important.

Je pense que ces résultats méritent d’être connus du plus grand nombre pour éclairer leur avis sur les méthodes d’apprentissage de la lecture.